10 conseils contre le mal de dos



Rester assis pendant de longues périodes, avoir une mauvaise posture et une mauvaise tension peut être douloureux à long terme, les trois-quarts des Allemands se plaignent de douleurs dorsales occasionnelles. Chez environ huit millions de personnes, elles sont déjà chroniques. L’exercice physique ciblé et actif est souvent le moyen le plus efficace de prévenir ou de soulager les maux de dos. Les thérapeutes donnent ici les dix meilleurs conseils contre le mal de dos. Avec le slogan : les muscles se renforcent, douleur soulager, peut concernant le cercle vicieux des douleurs dorsales rupture, qui se pose souvent par une mauvaise attitude prudente. Dans la plupart des cas, l’exercice, la physiothérapie et les analgésiques légers suffisent à éliminer la douleur.

1) Comment améliorer la circulation sanguine ?

Le mouvement dans la zone indolore réduit la douleur. Déplacez les parties du corps qui ne sont pas touchées par la douleur. Cela conduit à une meilleure circulation sanguine et donc à l’élimination des substances nocives, des substances inhibitrices de la douleur sont produites et la perception de la douleur est atténuée. Si vous n’avez pas été actif depuis longtemps, vous devez d’abord demander conseil à un professionnel pour éviter des schémas de mouvement incorrects.

2) Soulager la colonne vertébrale

En plus de l’activité, une position de secours permet de détendre les muscles de la colonne vertébrale et le nerf sciatique. Par exemple, vous pouvez vous allonger à plat et positionner vos jambes à angle droit et en hauteur. Les disques intervertébraux absorbent donc du liquide pour leur fonction tampon. Le physiothérapeute peut montrer aux patients des positions de soulagement appropriées pour un positionnement sans douleur.

3) Éviter les manipulations délicates

Une posture de soulagement ne correspond généralement pas à une posture corporelle équilibrée, de sorte que certains groupes musculaires sont excessivement tendus et tendus. Cela signifie que toute posture de soulagement est préjudiciable au dos plutôt que bénéfique pour lui. Faites corriger votre posture par un kinésithérapeute, surtout si vous avez des plaintes chroniques.

4) La chaleur contre les tensions

La chaleur aide les muscles tendus. Par exemple, placez un chiffon humide sur la zone douloureuse et une bouillotte par dessus. De cette façon, la chaleur pénètre profondément dans les tissus, les muscles sont bien approvisionnés en sang et détendus.

5) La formation du dos droit

Pendant l’entraînement du dos, le physiothérapeute s’assure que les articulations vertébrales affectées sont soigneusement mobilisées et que les muscles raccourcis sont étirés. Les muscles du tronc correspondants sont renforcés pour soutenir la colonne vertébrale comme un corset de protection.

6) Soutien aux massages

Un massage peut améliorer la circulation sanguine des muscles, calmer le système nerveux et donc soulager les tensions. Pour que le massage contribue durablement au soulagement de la douleur, il doit être donné de manière professionnelle par un physiothérapeute.

7) Réduire le stress

Le stress mental entraîne des tensions et affecte également la colonne vertébrale via les muscles. Le mal de dos est donc toujours un signal d’alarme important en cas de stress excessif.

8) Entraînement de la posture

À l’école du dos, les physiothérapeutes font la démonstration des séquences de mouvements et des postures correctes dans la vie quotidienne, par exemple en s’asseyant à un poste de travail sur ordinateur.

9) Réduire la surcharge pondérale

Chaque kilo superflu sur votre ventre vous tire dans une position dorsale creuse et exerce ainsi une contrainte supplémentaire sur votre colonne vertébrale. Quelques kilos en moins peuvent donc améliorer le mal de dos. Avec de l’exercice régulier et une alimentation saine, vous pouvez facilement perdre du poids et ainsi faire quelque chose de bien pour votre dos.

10) Consulter un médecin

Si le mal de dos s’aggrave au lieu de s’améliorer après quelques jours, si une paralysie se produit également ou si la douleur revient sans cesse, vous devriez consulter un médecin. Ce médecin peut exclure un éventuel hernie discale ou d’autres maladies et, en fonction du diagnostic, prescrire une physiothérapie.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !