La carnosine, un allié anti-âge et anti-radicaux libres précieux


En fonction de son mode de vie et/ou d’alimentation, il est possible que notre organisme puisse manquer de certaines vitamines et de minéraux. Pour pallier certaines carences, la prise de compléments alimentaires peut suffire, encore faut-il choisir avec soin le dosage et les matières premières.

Les compléments alimentaires, réglementés par une directive européenne, sont destinés à entretenir le « bien aller ». Ils ne se substituent pas à des médicaments, pour autant, ils peuvent être d’une aide temporaire ou sous forme de cure afin de soulager des maux du quotidien tels que l’arthrose, les allergies, le stress, la fatigue, etc.

Une pratique séculaire

Le complément nutritionnel existe depuis des siècles ! En effet, Hildegarde de Bingen, religieuse bénédictine et aussi médecin au XIIe siècle, utilisait déjà tout ce que la nature offrait en matière de bienfaits naturels pour cuisiner et soigner.

Des compléments de plus en plus naturels

Depuis l’introduction de la règlementation européenne, des laboratoires comme Dynveo élaborent des compléments alimentaires* de plus en plus naturels, dont les compositions à base de plantes et de produits sans additifs ni excipients ce qui permet de proposer des compléments qui sont dérivés de la souche de l’actif naturel.

Créé en 2010, le laboratoire diététique Dynveo est installé dans le sud de la France. Il est spécialisé en compléments alimentaires naturels en matière de concentration des actifs et de produit fini dont les flacons opaques sont même réalisés en plastique alimentaire recyclable et ne contiennent donc pas de perturbateur endocrinien.

De fabrication française, les matières premières sont issues en majorité de l’agriculture biologique ou d’extraits de plantes.

Une supplémentation pour un besoin spécifique

Les compléments alimentaires peuvent être prescrits par un médecin selon un diagnostic posé ou pris de façon volontaire pour rechercher un bienfait particulier. Ils répondent autant à une carence nutritionnelle passagère, qu’à aider à résoudre un déséquilibre momentané comme le manque de vitamine D courant pendant l’hiver notamment.
Ils peuvent aussi être consommés par des sportifs ou des personnes qui s’entraînent et qui se fixent des objectifs tout autant que pour lutter contre le vieillissement cellulaire, ou encore retrouver un confort digestif ou articulaire par exemple.

On peut également consommer des compléments alimentaires de façon préventive sous forme de cures, que ce soit pour ne pas tomber malade en début de période hivernale ou simplement pour se maintenir en forme…
Pour qu’ils soient efficaces, il faut les choisir avec soin et veiller à la provenance et au dosage des ingrédients. Pour que leur prise corresponde au besoin physiologique attendu, il est nécessaire par ailleurs d’avoir une bonne hygiène de vie ainsi qu’une alimentation adaptée à l’objectif recherché.

La Carnosine, pour lutter contre les radicaux libres et le vieillissement

Composée de deux acides aminés (alanine et histidine ou bêta-alanyl-L-histidine), elle est naturellement produite dans le corps au niveau des muscles, du cerveau, du foie, du cœur, des reins, du cristallin de l’œil ainsi que dans d’autres tissus, mais dont le taux diminue avec l’âge.

Son action principale est de lutter contre les radicaux libres (grâce à son action antioxydante) et la glycation (une des causes du vieillissement de la peau).

La glycation est une réaction chimique qui se produit au niveau du derme : les molécules de glucose présentent dans l’alimentation réagissent avec les molécules protéiques pour le déséquilibrer. Elle génère également des protéines plus grosses qui nuisent à l’organisme : comme elles ne peuvent être ni détruites, ni libérées par le corps, à terme elles peuvent détruire la substance sous-cutanée (formée notamment de collagène et d’élastine) qui soutient la peau.

Une supplémentation en carnosine pure

La carnosine pure à 99 % élaborée par Dynveo permet d’agir sur l’élasticité et la tonicité de la peau et de la protéger des radicaux libres ; de lutter contre la formation de cataracte et d’avoir un effet sur la dégénérescence neuronale.

Pour que son action soit efficace, il est conseillé de prendre 2 gélules de carnosine par jour en deux prises, au cours des repas.

Anne Vaneson-Bigorgne

*Les compléments alimentaires ne se substituent pas à un mode de vie sain. A tenir hors de portée des jeunes enfants. Prendre un avis médical en cas de grossesse ou d’allaitement.

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !