Thalassothérapie : les secrets de la mer pour en finir avec la cellulite



Peu de choses dans le monde peuvent être comparées à la mer. Sa beauté, son intensité et ses richesses sont d’une valeur inestimable et même le simple fait d’observer le va-et-vient de ses vagues est déjà capable de calmer et d’apporter un sentiment de détente. Comme si cela ne suffisait pas, la mer a aussi des propriétés curatives et thérapeutiques que la médecine esthétique s’est appropriée dans le développement de ses traitements.

Qu’est-ce que la thalassothérapie ?

La thalassothérapie est une technique qui utilise des ingrédients marins pour améliorer l’esthétique corporelle, le bien-être et qui s’est avérée très efficace dans plusieurs traitements, notamment la lutte contre la cellulite.

Dans les cliniques esthétiques, la technique est nouvelle, mais les traitements à base de propriétés marines sont déjà faits depuis l’Antiquité, environ 4 000 ans avant Jésus-Christ. En effet, les Chinois ont été les premiers à retirer les substances curatives des algues rouges. Plus tard, les Grecs et les Romains ont découvert le potentiel marin dans la guérison de différentes maladies et, quelque temps après, ce sont les Européens qui se sont appropriés la technique, ont fait des recherches et ont développé plusieurs études qui ont mieux étayé la technique.

Au début, ce n’était pas le mot utilisé, mais vers le 19ème siècle, le terme d’origine grecque (thalassa = mer et thérapie = cure), a en fait été institué et utilisé pour désigner ces types de traitements. Par exemple, dans “Eau de mer, environnement organique”, le physiologiste René de Quinton a notamment publié les bases scientifiques de la thalassothérapie, démontrant que toutes les cellules de tout être vivant baignent dans un environnement physiologique égal au milieu marin, ce qui rend l’eau de mer capable de fournir aux cellules les nutriments dont elles ont besoin.

Comment ça marche ?

La technique consiste à utiliser des éléments tels que l’eau ozonisée, les algues, les sels marins et d’autres ingrédients pour simuler un environnement marin et peut être réalisée de deux manières différentes : par des bains d’immersion et des bandages.

Dans le bain, on prépare une baignoire avec de l’eau potable et un comprimé effervescent, on y applique ensuite des sels minéraux, des particules d’algues déshydratées, des huiles aromatiques et des essences simulant le fond de la mer. Ensuite, des jets avec sortie d’air et d’eau placés stratégiquement en 96 points du corps pendant 30 minutes aident à se détendre.

Dans le cas des pansements, également appelés thermothérapie, une exfoliation est d’abord effectuée pour éliminer les cellules mortes et faciliter l’absorption des principes actifs. Ensuite, on applique sur la peau des bandes humidifiées sur un produit thalasso-cosmétique dilué dans de l’eau chaude. Ce produit cosmétique contient en outre des éléments naturels de l’eau de mer avec l’ajout d’oligo-éléments essentiels qui chauffent les cellules de l’épiderme. Les bandes imbibées de sel pour pansement facilitent la libération des impuretés, des toxines, des acides gras, des radicaux libres et facilitent le traitement contre les graisses localisées et la cellulite en stimulant le drainage lymphatique.

Quels sont les avantages de la thalassothérapie ?

Comme il s’agit d’un traitement abondant en oligo-éléments et en ions, il devient très efficace pour intensifier le métabolisme, en plus d’agir comme un agent anti-inflammatoire, bactéricide, laxatif et détoxifiant dans le corps. Le transfert d’ions entre l’eau et le verre stimule l’activation de la circulation périphérique, le drainage lymphatique, collabore à la libération des impuretés, à l’élimination des toxines, des graisses et des radicaux libres qui provoquent le gonflement et la cellulite et améliore la flaccidité.

Cette technique améliore également le bien-être en soulageant le stress et est indiquée pour le traitement de problèmes tels que l’arthrite, l’ostéoporose, les rhumatismes, la goutte, les névralgies et un certain nombre d’autres maladies.

Les jets stimulent enfin la réflexologie, en massant les pieds et en activant le retour veineux, la lymphe et en équilibrant l’énergie du corps.

Contre les indications de traitement

La thalassothérapie doit être évitée par les femmes enceintes, les personnes souffrant d’infections et d’allergies cutanées, d’hyperthyroïdie et de maladies cardiorespiratoires. Avant de commencer le traitement, l’idéal est de consulter un dermatologue pour évaluer la viabilité de chaque cas.

Résultats de la thalassothérapie

Pour observer les premiers résultats, tant pour les bains que pour les bandages de thalassothérapie, il est recommandé de faire de cinq à dix séances, dont chacune a une durée moyenne d’une heure. Pour améliorer les résultats, une alimentation saine et de l’exercice physique sont recommandés. Se détendre n’a jamais été aussi bénéfique !




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !