Pressothérapie : définition et conseils d’utilisation



Dans cet article, vous pouvez vous renseigner sur ce qu’est la pressothérapie et dans quelles situations peut-on y recourir ?

Définition de la pressothérapie

La pressothérapie est un traitement qui utilise des mécanismes de pression modulée sur les membres affectés, par exemple, par l’œdème, la rétention d’eau, les problèmes circulatoires et la cellulite. Sa fonction est donc technique, mais aussi esthétique. La pressothérapie est apparue dans le monde de l’esthétique il y a environ 15 ans. Les appareils de pressothérapie ont suscité un intérêt considérable. Ils ont connu un grand succès, car ils transmettent une sensation immédiate de bien-être. Ils sont également faciles à appliquer et donnent de bons résultats.

L’action de la pression agit sur la circulation veineuse et lymphatique. Elle les rend plus efficace tout en améliorant, par conséquent, la circulation, le métabolisme, les imperfections esthétiques plus fréquemment rencontrées : cellulite, rétention d’eau, ectasie, etc. Il est également facile de l’associer à d’autres traitements de beauté ou à des thérapies médicales utilisées pour prévenir ou atténuer les imperfections et les pathologies décrites ci-dessus.

Les appareils de pressothérapie, par le biais de la pression exercée sur les tissus, facilitent le drainage du liquide interstitiel et des solutés qui s’y trouvent. Ils agissent également sur la circulation veineuse et libèrent l’environnement extracellulaire des déchets que les cellules y déversent constamment. La pression n’est pas exercée en même temps sur toute la surface couverte par les segments ou les jambes, mais selon une séquence centripète qui est celle suivie par le sang veineux et la lymphe.

La séquence de pression favorise l’entrée du liquide interstitiel dans les vaisseaux lymphatiques et l’arbre circulatoire, activant son cheminement naturel. La pressothérapie est principalement utilisée pour le traitement des membres inférieurs et les zones du corps présentant le plus de problèmes circulatoires. Elle est recommandée dans tous les cas où le massage manuel est indiqué.

Elle peut également être optimisée en utilisant des huiles essentielles spécifiques à action drainante qui sont appliquées manuellement ou à l’aide de pansements spécifiques. En ce qui concerne les contre-indications, en cas de varices ou de phlébites, cette pressothérapie n’est pas recommandée. Un cycle de traitement comprend 10/12 applications deux à trois fois par semaine, avec une surveillance périodique et une thérapie d’entretien adaptée aux besoins individuels.

Conseils d’utilisation

Un traitement de 15 minutes à pression moyenne (60-80 mmHg) est recommandé. Cependant, la durée et la pression peuvent être modifiées en fonction de l’état du patient et des instructions du médecin. Pour les personnes qui n’ont jamais fait ce type de traitement, il est recommandé de ne pas dépasser 5 minutes, avec une pression minimale. Si vous ne rencontrez pas de problèmes, vous pouvez augmenter progressivement le temps et la pression à chaque traitement. La fréquence d’utilisation quotidienne n’a pas de limites. Une plus grande utilisation entraîne souvent de meilleurs effets.

N’oubliez pas de respirer profondément et suivez un bon rythme de respiration abdominale, car le rythme de la pressothérapie est similaire à celui de la respiration. Cette synchronisation rend l’effet de la pressothérapie plus efficace. Si vous utilisez la pressothérapie avant ou après des exercices physiques ou des étirements, l’effet de ceux-ci est facilité. C’est pourquoi les résultats sont immédiats, efficaces et durables.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !