Pourquoi opter pour des disques démaquillants réutilisables ?

Les lingettes, les serviettes et les cotons démaquillants font partie intégrante de notre vie quotidienne. Quatre foyers sur six en utilisent en moyenne sept par jour selon le nombre de personnes qui le compose. La plupart du temps, les serviettes jetables et les cotons à démaquiller sont les deux produits qui sont le plus utilisés alors qu’il existe de plus en plus d’alternatives lavables. Mais pour quelles raisons devrions-nous opter pour des disques démaquillants réutilisables ?

Les atouts des disques démaquillants réutilisables

Pour la sauvegarde de la planète et le bien-être des utilisateurs, les entreprises qui fabriquent des produits d’hygiène développent de plus en plus la production de disques démaquillants réutilisables tout à fait adaptés à différentes sortes de produits nettoyants et/ou démaquillants y compris home made.

En outre, les disques démaquillants lavables qui permettent d’économiser environ 35 € par an sont réutilisables en moyenne 400 fois ce qui équivaut environ à 3 ans. L’emploi des disques démaquillants, en plus du côté écologique, permet de réduire à son échelle les déchets mais aussi la production de coton au plan mondial. Pour se démaquiller et nettoyer son visage, au lieu des cotons démaquillants jetables, on peut choisir parmi trois solutions : les disques démaquillants lavables, les cotons démaquillants bio ou le traditionnel gant de toilette qui était avant l’avènement du jetable le support utilisé au quotidien pour se laver.

Comment bien entretenir mes cotons lavables ?

Les disques démaquillants réutilisables se lavent à une température qui ne dépasse pas 60 °C et il faut également éviter l’eau froide pour bien garder le coton en bon état. Le plus simple est de prendre le filet qui sert à les stocker une fois utilisés et de le placer dans la machine, cela leur évite de se disperser. ajouter deux de cuillères à soupe de bicarbonate de soude au produit lessiviel utilisé habituellement permet de reblanchir les disques si besoin. Afin d’en avoir suffisamment entre deux lessive, il est conseillé de compter 14 cotons réutilisables par personne pour la semaine.

Oval, rond, carré, rectangulaire… toutes les formes existent et certains sont conçus pour être utilisés recto-verso ou seulement sur une face en fonction de leur matière, de leur taille, etc.

Les disques démaquillants bio, une matière plus sûre

Environ 85 % des cotons renferment des traces de glyphosate dérivés des pesticides utilisés lors de la culture. Pour la sûreté totale, vous pouvez opter pour les cotons démaquillants bio. L’utilisation des disques démaquillants lavables parait déjà une importante initiative pour la sauvegarde de l’environnement. D’un autre point de vue, les cotons démaquillants bio s’avèrent rassurants pour votre sécurité et celle de votre peau.

Actuellement, les cotons démaquillants bio jetables sont aussi une alternative. Durant votre vie, en vous débarrassant de vos cotons usés, vous générez sept mètres cube de déchets de serviettes jetables.

Les inconvénients des disques démaquillants jetables

Les cotons démaquillants jetables se montrent très polluants. L’impact environnemental de son utilisation parait négatif. Est-ce que vous vous rendez compte qu’une femme jette 2100 disques démaquillants chaque année ? L’usage de ces cotons devient catastrophique alors que nous pouvons opter pour des choix écologiquement et économiquement responsables.

Les lingettes et certains disques démaquillants jetables contiennent des substances chimiques allergisantes et irritantes. Vous trouveriez même sur les emballages la liste de ces ingrédients polluants. La plupart de ces démaquillants sont nuisibles à la santé de la peau à cause de leurs produits synthétiques. Les parfums artificiels, le PEG, le SLS et l’alcool en font partie. Outre le taux de conservateurs utilisés pour garder ces démaquillants est élevé. Par conséquent, ils perturbent le système sécrétoire de la peau. Le phénoxyéthanol, le PHB et l’EDTA restent les conservateurs les plus utilisés. Selon l’OMS, les textiles jetables engendrent des problèmes par rapport à la santé publique. De plus, la culture du coton figure parmi les plus polluantes sur la planète. Sa production nécessite une utilisation abondante d’eau et de pesticides. Pour produire 1 kg de coton, il faut 5 260 litres d’eau. Environ 24 % des pesticides disséminés sur la terre proviennent de la culture de coton. La liste des soucis ne s’arrête pas là, les produits chimiques utilisés pour blanchir le coton s’avèrent très dangereux. On peut citer les azurants et le chlore.

Notre habitude exige l’augmentation de la production de coton dans le monde. Pourquoi ne pas contribuer à la sauvegarde de l’environnement en utilisant un coton non-jetable ? Cela diminue aussi nos déchets afférents aux disques démaquillants jetables. Les cotons démaquillants réutilisables s’avèrent facilement accessibles. On les trouve simplement sur internet ou dans les magasins de beauté pas loin de chez vous. Par rapport aux cotons jetables, les disques démaquillants réutilisables sont beaucoup moins chers écologiquement et économiquement.

Plan du site