La transpiration après la douche : est-ce normal ?



En été, vous savez, prendre une douche tous les jours est une nécessité à la fois pour se rafraîchir de la chaleur et pour maintenir votre hygiène personnelle.

Cependant, il n’est pas rare qu’après une douche vous transpiriez, même abondamment. Pourquoi ? Nous allons essayer de répondre à cette question!

La transpiration est un mécanisme physiologique fondamental et très utile de la thermorégulation humaine, rendu possible par un réseau de millions de glandes sous notre peau. Notre corps, qui a une température moyenne de 37°C, dans des conditions particulières – effort physique, ou température, humidité et pression de l’air élevées – augmente cette température avec des conséquences qui peuvent être néfastes pour notre physiologie.

Une façon simple et rapide de faire baisser la température interne est la transpiration : l’eau contenue dans la sueur s’évapore au contact de l’air et c’est ce processus d’évaporation qui enlève la chaleur de notre corps.

Mais comment l’évaporation de la sueur sur la peau aide-t-elle notre corps à se refroidir ? Cela est dû à la circulation sanguine. En effet, le sang circulant dans les vaisseaux capillaires les plus proches de la peau subit une diminution de chaleur, qui se “propage” à l’intérieur du corps par la circulation.

Suir sous la douche : comment est-ce possible?!

Chacun d’entre nous a connu ce phénomène, en particulier ceux qui font du sport : continuer à transpirer en prenant une douche ou immédiatement après. Mais comment cela est-il possible ?

Tout d’abord, les mécanismes physiologiques ne se déclenchent pas comme un interrupteur : si la réponse à un stimulus externe est immédiate, il faut un certain temps pour que le corps réagisse et encore plus pour que le mécanisme s’arrête.

La transpiration, qui a commencé bien avant que nous prenions une douche, ne s’arrêtera pas immédiatement pour cette raison. L’utilisation d’eau chaude convainc les récepteurs que la transpiration est toujours nécessaire. Enfin, après la douche, la température et l’humidité du bain augmentent, ce qui provoque un refroidissement de notre corps en sueur.

Que pouvons-nous faire ?

Il y a quelques trucs que nous pouvons garder à l’esprit. La première, bien que triviale, consiste à attendre d’être sous la douche. En fait, si notre température interne est encore élevée à cause de la chaleur, il vaut mieux attendre quelques minutes en déshabillant et en aérant la peau afin d’accélérer le processus d’évaporation et le refroidissement du sang qui en résulte.

Une autre astuce consiste à faire varier la température sous la douche, en l’abaissant au fur et à mesure, afin d’acclimater votre corps et de permettre au mécanisme physiologique de la transpiration de s’arrêter naturellement.

Après la douche, il est bon de ventiler la salle de bain afin de faire baisser la température de la pièce et de laisser l’excès d’humidité se disperser, également pour éviter la condensation. L’air va aussi nous rafraîchir !

Un autre truc consiste à utiliser une grande serviette ou une serviette de toilette pour nous sécher au lieu d’un peignoir. Cela, en couvrant presque tout notre corps, augmente la sensation de chaleur. Il est également bon d’éviter de se frotter et de préférer tamponner doucement la peau.

En fin de compte, une astuce à garder à l’esprit est d’utiliser pendant quelques minutes une serviette ou un morceau de tissu mouillé dans l’eau froide sur la nuque : étant donné que les centres de contrôle de température les plus importants sont situés là, vous pouvez “tromper” notre corps et vous assurer que la transpiration cesse.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !