Comment se passe une séance de Coolsculpting ?



Aussi appelé cryolipolyse, le coolsculpting fait généralement référence à une technique médicale qui traite les bourrelets occasionnés par le froid. La cryolipolyse coolsculpting est un nom commercial attribué par Harvard Medical School à son premier dispositif. L’invasion de ces amas de graisses localisées sur des parties bien définies du corps comme le ventre, les cuisses et la taille donnent un aspect inconfortable au corps. Ce qui fait la raison d’être principale de cette technique.

La cryolipolyse du ventre : comment ça fonctionne ?

Avant tout, seuls les médecins sont autorisés à faire usage de la technique de la cryolipolyse. Cela pour la simple et bonne raison qu’il nécessite une maîtrise très délicate. Pour être plus précis, il serait prudent de faire appel à un dermatologue spécialiste du traitement de la graisse qui se situe sous la peau. À ce propos, il convient de préciser que la technique ne traite que le ventre, dans le seul but de sculpter une forme parfaite dans cette partie délicate du corps. Cela dit, le coolsculpting du ventre consiste en réalité à l’exposition au froid qui va engendrer une destruction des cellules graisseuses du ventre. En effet, ce n’est pas tout le corps qui y sera exposé. Seul le bourrelet sera aspiré au sein d’une cavité et fera l’objet de cette procédure. Un amas va alors se former. Une séance de massage énergique va s’en suivre afin d’optimiser l’effet du froid. Ainsi, le processus sera jugé réussi si un amas bien solide et congelé se manifeste sur la partie du ventre aspirée. Quoi qu’il en soit, une telle opération ou une telle procédure ne se fait pas n’importe où. Elle ne peut être réalisée que dans un cabinet, et cela pendant une durée comprise entre 1 et 4 heures. La destruction de ces cellules se fera progressivement dans le trimestre qui suivra la séance.

Par ailleurs, nombreux sont ceux qui se posent la question sur les effets ressentis pendant et après la séance de cryolipolyse coolsculpting. En réalité, elle n’engendre aucune douleur et est faite sans anesthésie. Néanmoins, l’on pourrait ressentir une légère sensation d’inconfort due à l’aspiration. Cette dernière ne va pas pour autant durer aussi longtemps, dans ce sens où elle va disparaître pendant la phase de refroidissement. Après la séance, vous aurez la même sensation qu’après avoir effectué un gainage ou encore des flexions abdominales. Une douleur quasi insignifiante qui en vaut la peine, pour votre ligne.

Le coolsculpting du ventre est-il dangereux ?

Le coolsculpting du ventre est une intervention très fiable et sûre dans la seule condition où elle est faite sous les compétences d’un dermatologue qualifié, ainsi que d’un appareil sans faille. L’on peut cependant relever certains effets du moins réversibles, généralement constatés après l’aspiration, à savoir les ecchymoses, l’œdème, l’induration, l’inconfort abdominal, certaines brûlures superficielles, ainsi qu’une perte de sensibilité. En outre, certains cas présentent également une hernie, en particulier chez les patients qui ont déjà subi une intervention chirurgicale localisée auprès de la zone aspirée. Ce qui fait que cette technique est contre-indiquée chez ces patients. Certains dispositifs non fiables peuvent aussi provoquer l’effet inverse du résultat voulu. Il s’agit entre autres de l’hyperplasie graisseuse et de la nécrose. Raison principale pour laquelle il est nécessaire de consulter au préalable un praticien et non un amateur, et surtout savoir si son matériel est bel et bien fiable. La réussite à 100 % du processus n’est cependant pas garantie. À vrai dire, bien que la graisse qui est détruite grâce à celle-ci soit évacuée dans le sang, le taux de cholestérol présent dans l’organisme n’est pas modifié. Une alimentation équilibrée sera alors nécessaire pour compléter l’intervention.

Les effets du coolsculpting

Une fois que vous identifiez un amas de graisse bien important sur votre bas de ventre, la cryolipolyse du ventre vous convient. L’on peut également opérer sur les poignets d’amour du dos, des cuisses, des genoux ou bien sur d’autres parties du corps, dans la seule et unique condition que celles-ci soient identifiées par le médecin spécialiste. L’effet ou plus précisément le résultat n’est pas immédiat. Il ne se fait voir qu’après deux mois du traitement au plus tôt et six mois au plus tard. Toutefois, la personne concernée peut remarquer un changement après la première séance. À noter que des séances supplémentaires sont possibles pour améliorer le résultat. À vrai dire, cette technique ne permet qu’une destruction de 20 % de la graisse présente sur la zone traitée. Il est à réitérer que le fait de ne pas faire appel à un personnel médical qualifié doté d’un appareil peu fiable est le facteur déterminant d’une insuffisance de résultat. Cependant, il convient aussi de noter que certains cas génétiques ne permettent pas la réussite du processus. En effet, il existe certaines cellules graisseuses qui ne sont pas sensibles au froid. Ces cellules ultrarésistantes ne vont donc pas mourir pendant le froid administré, et donc la graisse va persister.

Les atouts de la cryolipolyse coolsculpting

Il va sans dire que le coolsculpting est nettement moins efficace que la chirurgie. Cependant, elle présente plusieurs avantages. Il en est ainsi du fait qu’il ne soit pas invasif. Ce caractère permet entre autres d’opérer le traitement sans l’usage d’anesthésie, sans douleur ni cicatrice. Le phénomène de relâche est aussi limité étant donné que la graisse est détruite progressivement. Il est cependant à savoir que tout dépend du matériel utilisé, de la pathologie de la personne concernée et aussi du médecin qui traite le cas. Pour ce qui est de l’appareil, on peut facilement identifier un matériel efficace et sécurisant en tenant principalement de sa marque. Cela dit, rendez-vous directement sur la toile pour trouver les marques leader sur le marché, ainsi que les matériels derniers cris conçus uniquement pour ce genre de traitement. À ce propos, certains sites donnent même leur prix ainsi que leur consommation. Par ailleurs, l’authenticité du matériel est aussi reliée au coût du traitement. Plus le matériel est authentique, plus le coût est cher. Pour finir, un paramétrage précis est aussi nécessaire pour l’utilisation de ces matériels. D’autant plus qu’il existe certaines machines qui ne permettent pas l’effet du froid à moins de 0 °C, ce qui est contraignant. Il serait de ce fait prudent de se renseigner au préalable de la machine qui sera utilisée pour le coolsculpting du ventre.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !