4e édition de la collecte de protections périodiques pour les femmes les plus démunies le 3 octobre 2020


Parce qu’en France, 1,7 million de femmes manquent encore de protections périodiques et que 17 % des femmes* n’ont parfois pas pu se rendre plusieurs jours à leur travail ou à un rendez-vous parce qu’elles n’avaient pas de protection, la Fondation des Femmes et à Règles Élémentaires ont décidé de s’unir à nouveau pour lutter contre la précarité menstruelle.

Pour la deuxième année consécutive, les deux associations s’associent pour cette opération annuelle dont la première édition a eu lieu en 2015 et qu’elles mènent à bien avec la fondation Monoprix le samedi 3 octobre 2020, enseigne qui coordonne tous les ans la collecte et qui apporte également un soutien financier.

Des bénévoles de la Fondation des Femmes et à Règles Élémentaires seront présent.e.s dans les 47 magasins Monoprix qui ont répondu présent à Paris, en Île-de-France, à Aix-En-Provence, Bordeaux, Douai, Lille, Lyon, Marseille, Rouen, Strasbourg et Toulouse.

Pour venir en aide aux femmes les plus démunies, les bénévoles récolteront des produits d’hygiène intime (serviettes, tampons, coupes menstruelles…) et des lingettes nettoyantes qui seront ensuite redistribués à proximité des magasins Monoprix, à des associations qui agissent auprès des femmes les plus démunies que ce soit lors de maraudes, d’hébergement de femmes à la rue, ou encore d’accueil de femmes victimes de violences sexistes et sexuelles.

Depuis la création de cette initiative, ce sont plus de 3 millions de produits d’hygiène intime qui ont pu être redistribués à plus de 50 000 femmes. Lors des éditions précédentes 1 000 collectes ont pu être organisées avec l’aide de 200 partenaires et la mise en place d’une centaine d’événements de sensibilisation.

En 2019, les 150 bénévoles de l’opération #RèglesdeSurvie ont ainsi collecté 200 000 produits périodiques (tampons, serviettes, cup…) en France métropolitaine.
Leur objectif cette année est de dépasser le chiffre de la 3e édition afin d’aider encore plus de femmes en situation de précarité, dont certaines sont encore plus durement touchées par la crise sanitaire.

Parce qu’ensemble on est plus fort, parce qu’ensemble on va plus loin, si le 3 octobre vous passez devant un magasin Monoprix, n’hésitez-pas à apporter votre contribution à cette opération pour les femmes qui en ont besoin.

Anne Vaneson-Bigorgne

* source Ifop 2019

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !