Santé bucco-dentaire : de l’hygiène à l’esthétisme



En 2014, d’après une étude menée par l’Inpes (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) et l’Ufsbd (Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire), 70 % des 15-75 ans déclarent se brosser les dents deux fois par jour. 63,7 % de cette même population interrogée sont au moins allés une fois dans l’année chez un chirurgien-dentiste contre 56,2 % en 2010.

Des pratiques encourageantes, mais…

Si les études existantes mettent en lumière des pratiques plutôt positives, il n’en demeure pas moins vrai que 30 % des Français ne se brossent pas les dents deux fois par jour et ne consultent pas au moins une fois par an un dentiste.

Les jeunes enfants, très suivis par leurs parents dans l’apprentissage au quotidien des gestes élémentaires d’hygiène sont moins exposés à un problème de bonne observance des règles de brossage bucco-dentaire. A l’adolescence, cela peut devenir moins évident.

Ne pas renoncer aux soins

Quinze pour cent de la population de 15-75 ans déclarent avoir dû renoncer à des soins dentaires pour des raisons de coût.

Pour pallier ce problème d’accessibilité aux soins dentaires mais offrir également une prise en charge optimale à chaque patient quelle que soit sa pathologie dentaire, des centres de santé dentaire comme Dentego, alliant technologie et expertise, garantissent le traitement le mieux adapté et la meilleure qualité de soins, au prix le plus juste.

Quand l’esthétisme dentaire devient une norme…

Comme la norme en matière d’esthétisme dentaire tend à s’approcher de l’alignement parfait, les parents continuent à avoir un levier pour faire « respecter » un brossage bi-quotidien avec la mise en place de suivi orthodontique pour que les dents de leurs enfants soient au mieux sur un plan esthétique, alignées, et a minima que l’écartement entre les dents et/ou la place nécessaire aux dents définitives soit préservée par la pose d’appareils adaptés.

Les enfants qui portent des bagues, des fils ou des appareils destinés à améliorer l’écartement de la mâchoire sont généralement très suivis, et par leurs parents et par un praticien.

Après l’alignement, le blanchiment

Nombreux sont les enfants qui sont passés par la case orthodontie. A l’âge adulte, toujours dans une quête de perfection, ils pourront être confrontés à la recherche de solution permettant d’atténuer les tâches inhérentes à l’ingestion de caféine, théine, tabac, médicaments, etc.

Les solutions sont nombreuses : du produit à appliquer chez soi, aux gouttières préparées par un dentiste qui viennent en complément des soins réalisés en cabinet ou encore le recours à des techniques précises appliquées par un praticien dans un centre de soins dentaires, la méthode pour améliorer la couleur actuelle de vos dents existe.

Quelle que soit la solution de santé bucco-dentaire nécessaire, il faut choisir avec soin le centre ou le praticien à qui confier ses dents.

 




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !