Réouverture des salons : les professionnels de la coiffure sont prêts pour le 11 mai !


Après 55 jours de fermeture des salons de coiffure en raison de la pandémie mondiale, les professionnels vont pouvoir rouvrir leurs portes dès le 11 mai 2020, date confirmée du déconfinement progressif, en observant un protocole d’hygiène et de sécurité très rigoureux.

Mais comment faire face aux règles sanitaires en cours et accueillir de façon cordiale des client-e-s qui ont tant attendu le plaisir de retrouver leur coiffeur qu’elles vont retrouver masqué ? Exit les cafés et les thés proposés en début de coupe ou de couleur ainsi que les magazines à feuilleter, les prestations vont être exclusivement techniques pour limiter les risques mais le plaisir de se sentir plus léger-e après une bonne coupe ou plus jeune avec des racines invisibles, sera probablement cette fois-ci doublé d’un sentiment de soulagement.

Afin de pouvoir à nouveau mettre en pratique leur technicité et leur savoir-faire la profession et enseignes emblématiques se sont concertées et ont arrêté des mesures de façon à sécuriser au mieux l’expérience client-e post confinement.

Mod’s hair et Lucie Saint-Clair appliquent le même protocole

Alain Viot, PDG des salons Mod’s hair et Lucie Saint-Clair explique de quelle façon un protocole strict va être appliqué et affiché à l’entrée de chaque salon des deux enseignes : « pour respecter la distanciation sociale et éviter la contamination éventuelle, les fauteuils seront espacés d’un mètre au moins, il y aura du gel hydroalcoolique dès l’accueil pour que les personnes se lavent les mains en entrant, le personnel portera un masque et/ou une visière qui seront remplacés plusieurs fois par jour, les postes de coupe ou de technique seront systématiquement nettoyé avec un produit virucide et bactéricide entre chaque personne, les peignoirs et serviettes seront changés à chaque utilisation [NDLR : ce qui était déjà le cas avant], les accessoires et ustensiles de coupe seront désinfectés devant les client-e-s, 15 minutes seront ajoutées entre chaque rendez-vous pour avoir le temps de tout nettoyer. Les client-e-s devront venir avec un masque dont les élastiques s’accrochent derrière les oreilles pour permettre la coupe, le vestiaire sera agencé de façon à séparer les vêtements. A la caisse, des plaques de plexiglas seront mises en place. » Et de préciser que « dès la réouverture de la prise de rendez-vous, face à la demande, certains salons ouvriront également le lundi et vont élargir leurs horaires pour satisfaire le plus grand nombre de client-e-s. Si la date de déconfinement est maintenue, certains salons ouvriront dès le 11 mai et l’amplitude horaire pourra aller de 9h à 20 heures. Depuis que la prise de rendez-vous est redevenue possible, ce sont les prestations de coupe et de raccord de couleur qui sont les plus demandées. »

Camille Albane et Dessange à l’unisson

Les mesures habituelles de propreté des salons sont désormais renforcées et doublées par un protocole de protection sanitaire pour un retour le plus serein possible de la clientèle dans les conditions actuelles.
Comme à l’accoutumée, toutes les brosses utilisées par les coiffeurs seront désinfectées avec une solution antiseptique puis emballées individuellement; les peignoirs et les serviettes iront à la blanchisserie après chaque usage ; la désinfection de tous les supports en contact avec les client-e-s (repose-tête du bac à shampoing, capette, accessoires et outils de coupe et de coloration).
A ces dispositions s’ajoutent les consignes gouvernementales pour lutter contre le virus covid-19, à savoir le port d’un masque tout au long de la visite, la désinfection des mains à leur arrivée et autant de fois que les client-e-s le souhaitent. En outre ces derniers seront invités à reprendre eux-mêmes leur vestiaire et à privilégier le paiement par carte bancaire. Tout le personnel sera équipé de masque et de gants. Les salons seront entièrement désinfectés et la circulation réorganisée de façon à respecter la distanciation sociale d’au moins un mètre entre chaque poste de travail.

Les collections printemps-été comme source d’inspiration

Pour donner des idées aux personnes qui ne savent plus quelle coupe adopter après plus de deux mois de fermeture de leur salon habituel, les professionnels de la coiffure tiennent à la disposition de leur clientèle leur collection printemps-été 2020. C’est ainsi notamment que Franck Provost propose une collection intitulée La plage en clin d’œil au 7ème art, que Jean-Louis David a imaginé des coupes Crazy about, que Saint-Algue a opté pour le Naturellement moi et que Fabio Salsa a choisi un Retour à l’esprit des années 90’s.

Tous les coiffeurs, qu’ils soient franchisés ou indépendants, sont mobilisés pour apporter la meilleure expérience client-e possible en se rendant disponibles pour la plupart 6 jours sur 7 avec une plus grande amplitude horaire afin de faire face à la forte attente de leur clientèle, dans le respect des conditions d’hygiène exigées par cette situation inédite. Conditions qui entraînent la mise en place de mesures de protection qui pourront parfois occasionner un supplément temporaire de quelques euros, pour une protection responsable du personnel et des client-e-s. Et pour se consacrer pleinement à leur activité, certains salons ont recours à des plateformes de services comme Treatwell ou Planity pour gérer la prise de rendez-vous.

Anne Vaneson-Bigorgne

Crédit photos : salon Lucie Saint-Clair, collection Echappée belle Camille Albane, collection Retour à l’esprit des années 90’s Fabio Salsa

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !