Prendre soin de ses dents : entre hygiène, esthétisme et prévention



Après l’orthodontie qui est rentrée dans les habitudes -peu d’enfants y échappent notamment- le blanchiment est le nouveau sujet à la mode en matière de perfection dentaire.

De plus en plus de solution existent, plus ou moins simples d’utilisation pour avoir un sourire éclatant. 

Des dents blanches sinon rien

La première des solutions a longtemps été un détartrage annuel chez le dentiste. A cela se sont ajoutées, il y a une vingtaine d’année, des solutions à utiliser chez soi comme des pates de blanchiment à préparer et à mettre dans des gouttières, un peu comme les préparations que font les dentistes lorsqu’ils prennent des empreintes.

Le bicarbonate de sodium en complément d’un dentifrice classique est l’une des possibilités simples à mettre en œuvre.

Depuis plusieurs années, des recherches ont été menées et des progrès réalisés pour créer des alternatives plus ou simples et ou rapides à utiliser telles que des dentifrices aux propriétés blanchisseuses, des bandes de blanchiment, des bains de bouche, des stylos correcteurs, des gels qui s’utilisent avec des petits appareils, etc.

Le marché des solutions de blanchiment est en pleine expansion et de nombreuses solutions existent à coupler à une hygiène bucco-dentaire quotidienne.

En effet, une étude menée par l’ADA (American Dental Association) et le Crest and Oral B fait apparaitre que le sourire est maintenant une préoccupation plus importante que les yeux, le corps ou encore les cheveux.

Avant de d’opter pour une solution de blanchiment, il est conseillé d’en parler à son dentiste.

Les causes du jaunissement des dents

Elles sont nombreuses et d’origines très différentes. Il peut s’agir de tâches ou encore de décoloration causées par :

  • le tabac ;
  • le café, le thé, le tanin du vin rouge, les boissons gazeuses sucrées, les aliments colorés riches en pigments qui peuvent se coller à l’émail ;
  • l’acide contenu dans les boissons et aliments qui attaquent l’émail ;
  • le dépôt de plaque dentaire ;
  • le tartre ;
  • l’excès de fluor donné dans la petite enfance ;
  • des traitements antibiotique de types tétracycline ou doxycycline avant l’âge de 8 ans ;
  • la chlorhexidine, antiseptique contenu dans des rince-bouche ;
  • la minocycline, un médicament prescrit contre l’acné ;
  • la chimiothérapie pour traiter certaines zones telles que le cou et la tête ;
  • les antihistaminiques ;
  • l’albutérol ;
  • les médicaments contre la pression artérielle ;
  • etc.

A toutes ces raisons s’ajoutent également l’état de santé, l’âge et le capital génétique, la qualité de l’émail et son épaisseur qui s’amoindrit au fil du temps.

Pour lutter contre l’amincissement de l’émail, il est conseillé de se brosser les dents deux fois par jour avec un dentifrice fluoré, de boire de l’eau traitée au fluor et de consulter un médecin encas de sensation de bouche sèche.

Pour quelles raisons blanchir ses dents ?

Le soin porté à la zonedentaire n’est pas que lié à des considérations esthétiques.

Réussir à atténuer le jaunissement des dents peut aider à la confiance en soi et à l’estime de soi. La décision peut-être aussi prise en amont d’une occasion particulière, ou tout simplement pour résulter d’une envie d’en finir avec cette couleur un peu patinée qui altère l’éclat d’un sourire.

Aucune des solutions choisies ne dispensent d’une hygiène bucco-dentaire au moins bi-quotidienne.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !