Pourquoi opter pour des disques démaquillants réutilisables ?



Les petites pièces comme les lingettes, les serviettes et les démaquillants demeurent inséparables à notre vie quotidienne. Quatre foyers sur six usent sept pièces hygiéniques par jour. La plupart du temps, les serviettes jetables paraissent les plus utilisées. Concernant les démaquillants, nous en consommons environ quatre à six pièces par jour. Actuellement, la réutilisation des démaquillants devient possible grâce à l’évolution des recherches. Pourquoi devrions-nous opter pour des disques démaquillants réutilisables ? Voyons quelques éclaircissements à ce propos dans l’article.

Les atouts des disques démaquillants réutilisables

Pour la sauvegarde de la planète et le bien-être des utilisateurs, les entreprises adoptent progressivement la production de disques démaquillants réutilisables. Le premier avantage demeure la possibilité de choisir les lotions adaptées à la peau de chacun. Vous disposez le choix de profiter des huiles démaquillantes bio, du lait démaquillant… La préparation de votre démaquillant personnel devient même très intéressante si vous aimez les trucs hors du commun. Beaucoup de sites web montrent des petites astuces pour vous aider à façonner vous-même le démaquillant approprié à vos besoins. Cela évite les effets secondaires liés à l’usage des produits cosmétiques industriels. Explicitement, les risques se rétrécissent, car la sécurité de votre peau reste entre vos mains.

Les disques démaquillants réutilisables vous permettent d’économiser environ 35 € par an. Ils demeurent utilisables jusqu’à 400 fois et son entretien se révèle commode. Au bout d’une année, l’amortissement a l’air raisonnable. Vous n’êtes pas obligé d’effectuer la course pour en acheter chaque mois.

L’emploi des disques démaquillants parait un acte écologique et diminue le taux des déchets éparpillés sur la terre. En plus, cela permet la réduction de la production de coton mondiale qui tue presque 22 000 personnes chaque année.

Le choix des cotons démaquillants se repose entre deux catégories. La première est l’usage des disques démaquillants lavable. La deuxième possibilité demeure la plus intéressante : les cotons démaquillants bio.

Comment bien entretenir mes cotons lavables ?

Les disques démaquillants réutilisables se lavent à une température qui ne dépasse pas les 60 °C, évitez l’eau froide pour bien garder le coton à son état. C’est mieux de les mettre dans leur filet durant le lavage, cela empêche leur dispersion. Vous pouvez utiliser du savon pendant la lessive. L’utilisation de carbonate de soude est très pratique pour reblanchir les disques. Deux cuillères à soupe suffisent pour revivifier les disques. Procurez-vous le nombre nécessaire de cotons démaquillants. Évitez le manque de provisions pendant les moments de nettoyages. La disposition de réserves pour une semaine dans le but de prévenir l’embarras paraît raisonnable.

Actuellement, certains artisans français produisent des cotons démaquillants lavables dont les deux faces demeurent utilisables. Par conséquent, un coton suffit amplement pour démaquiller votre visage. Les dimensions des disques varient en fonction de la marque.

La sûreté avec les disques démaquillants bio

Environ 85 % des cotons renferment des traces de glyphosate dérivés des pesticides utilisés lors de la culture. Pour la sûreté totale, vous pouvez opter pour les cotons démaquillants bio. L’utilisation des disques démaquillants lavables parait déjà une importante initiative pour la sauvegarde de l’environnement. D’un autre point de vue, les cotons démaquillants bio s’avèrent rassurants pour votre sécurité et celle de votre peau.

Actuellement, les cotons démaquillants bio jetables sont aussi une alternative. Durant votre vie, en vous débarrassant de vos cotons usés, vous générez sept mètres cube de déchets de serviettes jetables.

Les inconvénients des disques démaquillants jetables

Les cotons démaquillants jetables se montrent très polluants. L’impact environnemental de son utilisation parait négatif. Est-ce que vous vous rendez compte qu’une femme jette 2100 disques démaquillants chaque année ? L’usage de ces cotons devient catastrophique alors que nous pouvons opter pour des choix écologiquement et économiquement responsables.

Les lingettes et certains disques démaquillants jetables contiennent des substances chimiques allergisantes et irritantes. Vous trouveriez même sur les emballages la liste de ces ingrédients polluants. La plupart de ces démaquillants sont nuisibles à la santé de la peau à cause de leurs produits synthétiques. Les parfums artificiels, le PEG, le SLS et l’alcool en font partie. Outre le taux de conservateurs utilisés pour garder ces démaquillants est élevé. Par conséquent, ils perturbent le système sécrétoire de la peau. Le phénoxyéthanol, le PHB et l’EDTA restent les conservateurs les plus utilisés. Selon l’OMS, les textiles jetables engendrent des problèmes par rapport à la santé publique. De plus, la culture du coton figure parmi les plus polluantes sur la planète. Sa production nécessite une utilisation abondante d’eau et de pesticides. Pour produire 1 kg de coton, il faut 5 260 litres d’eau. Environ 24 % des pesticides disséminés sur la terre proviennent de la culture de coton. La liste des soucis ne s’arrête pas là, les produits chimiques utilisés pour blanchir le coton s’avèrent très dangereux. On peut citer les azurants et le chlore.

Notre habitude exige l’augmentation de la production de coton dans le monde. Pourquoi ne pas contribuer à la sauvegarde de l’environnement en utilisant un coton non-jetable ? Cela diminue aussi nos déchets afférents aux disques démaquillants jetables. Les cotons démaquillants réutilisables s’avèrent facilement accessibles. On les trouve simplement sur internet ou dans les magasins de beauté pas loin de chez vous. Par rapport aux cotons jetables, les disques démaquillants réutilisables sont beaucoup moins chers écologiquement et économiquement.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !