L’utilisation du cupuaçu dans la cosmétique


Fruit considéré en Amazonie comme étant le nectar des dieux compte tenu de son côté sucré, le cupuaçu est notamment incorporé dans l’élaboration de différentes gourmandises telles des crèmes glacées, des boissons, des sucreries, etc. Depuis quelques années, le beurre de ce fruit est également utilisé dans la composition de produits d’hygiène et de cosmétique pour ses vertus hydratantes et protectrices.

Après l’açaï, le fruit de la passion et l’acerola… c’est au tour du cupuaçu de faire son apparition dans la composition de produits d’hygiène et de cosmétique. Originaire d’Amazonie, le mot cupuaçu est issu de la langue indienne Tupi et signifie « qui ressemble au cacao » pour Cupu et « grand » pour Uaçu.

Tout le cupuaçu se transforme

Localement, tout le fruit est utilisé :

  • la coque sert de compost ou de matière première pour l’artisanat ;
  • la pulpe est incorporée dans l’alimentation ;
  • les graines servent à élaborer un beurre très nutritif pour la peau.

En effet, le pouvoir nutritif du cupuaçu est de 1,5 fois supérieure à celui de karité, référence ès matière, avec une composition unique en acide gras insaturés qui hydrate et nourrit tout à la fois la peau.

Quatre acides gras pour une force nutritive intense

Séchées au soleil sur une bâche durant deux à trois jours, les graines sont ensuite pressées pour donner une huile dorée qui se transforme en un beurre dense dont les pouvoirs nutritifs permettent de renforcer la barrière lipidique. Grâce aux acides oléique (de 30 à 50 %) et linoléique (2 à 5 %) qu’il contient. Les acides arachidique et béhénique qu’il renferme, entrent dans la composition du film hydro-lipidique et laisse un film hydra-protecteur sur la peau pour prévenir voire éviter la déshydratation.

Plusieurs marques ont commencé à introduire le cupuaçu dans la composition de certains de leurs produits pour un résultat nutritif intense. Klorane l’utilise dans une gamme de gel douche, Château Berger a élaboré un masque beauté velours, OPI a décliné un baume apaisant pour les pieds et les talons, The Body Shop a conçu un gommage nourrissant, AromaZone a élaboré un beurre végétal et la marque de suisse Niir a créé une crème pour les cheveux, son premier produit de soin.

A découvrir par curiosité, et pour leurs propriétés nutritives et hydratantes si importantes au printemps après les rigueurs de l’hiver.

Anne Vaneson-Bigorgne



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !