L’éponge de Konjac, pour un nettoyage efficace et naturel 


Connaissez-vous ces petites éponges rondes ou ovales qui commencent à investir nos salles de bain ? Vous savez, ces petites éponges sèchent qui se gonflent d’eau pour nettoyer parfaitement la peau sans ajout de produit.

Quelles soient blanches ou colorées, ovales ou rondes, elles sont issues d’un rituel de beauté en provenance du pays du soleil levant et contribuent à conférer à notre peau un teint frais, pur et unifié !

Une éponge à base d’une matière naturelle et végétale

Le konjac, cette plante vivace qui appartient à la famille des araceae, est originaire des forêts tropicales et subtropicales de l’Asie du Sud-Est et se trouve aussi au Japon où il est réputé pour être un aliment traditionnel qui préserve la beauté de la peau.

L’éponge fabriquée à base de l’Amorphophallus konjac est en train de devenir le nouvel accessoire indispensable à notre routine de beauté, adaptée à tous les types de peau, même à celles atteintes d’acné, d’eczéma ou de psoriasis.

De nombreuses vertus

En plus de nettoyer, en profondeur mais tout en douceur, elle exfolie les peaux mortes, resserre les pores, stimule la micro-circulation sanguine, défatigue les traits, tonifie la peau, procure un effet anti-poches, anti-âge et anti-rides en surface. Elle laisse une peau assainie, purifiée, douce et lumineuse. 

Comment l’utiliser ?

D’aspect sec, elle se gonfle au contact de l’eau tiède ou chaude selon la température que l’on préfère. Une fois imbibée d’eau, il suffit de la passer matin et/ou soir, selon que l’on veut nettoyer sa peau et/ou la démquiller, sur son visage et dans le cou (inutile de rajouter un produit) en de légers mouvements circulaires.

Comment la conserver ?

Naturelle et biodégradable à 100 %, l’éponge de konjac se conserve environ de un à trois mois en fonction de son utilisation et du soin que l’on en prend.

Il est indispensable de la nettoyer à l’eau chaude après chaque utilisation une fois par semaine avec du savon de Marseille ou en la plongeant dans de l’eau bouillante ou encore en ajoutant deux gouttes d’huile essentielle de tea tree de chaque côté pour ses vertus purifiantes. Il est aussi recommandé de ne pas la tordre, juste de la presser doucement.

Vendue le plus souvent avec un cordon, il est facile de l’accrocher dans la salle de bain pour qu’elle puisse sécher à l’air libre. Il est nécessaire de la remplacer quand elle commence à s’effriter.

Naturelle, recyclable et économique

Au regard de tous les bienfaits qu’elle procure à la peau, cet accessoire naturel est un investissement rentable pour notre peau qui permet d’éviter la consommation de coton et de nettoyants et qui ne produit pas de déchet puisque qu’il est biodégradable. En fonction des marques et des modèles, son prix peut varier de 6 et 10 euros.

L’éponge de konjac, l’essayer c’est l’adopter et Actu-Beauté en a choisi 3 en particulier que vous pouvez retrouver dans la rubrique « Juste pour elle » !



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !