Le parfum, cet univers qui fascine !


De tout temps, le parfum a toujours fasciné. Produit de luxe avant les guerres du XXe siècle qui s’est démocratisé avec l’avènement des eaux de toilettes, il parfum est passé du statut élitiste réservé aux grands de ce monde à celui d’un produit de consommation courante que l’on peut même trouver dans les rayons des supermarchés.

Ses grandes périodes

En matière d’étymologique, le mot parfum est composé du préfixe latin « per » qui veut dire « à travers » et du verbe « fumare », fumer/ Au sens général, on considère qu’il s’agit d’une odeur agréable qui se dégage d’un corps ou d’une substance et « qui se répand dans un espace comme de la fumée.

Dans l’Antiquité, les Egyptiens et les Grecs brûlaient des plantes en l’honneur des dieux dont des essences aromatiques se dégageaient. Alors que ses vertus sont supposées sacrées et guérisseuses, le parfum s’immisce pourtant l’univers de la beauté grâce notamment à dans la beauté notamment avec la reine Cléopâtre qui aime à l’utiliser notamment pour des bains parfumés ou en onguents.

A partir du Moyen-Age, le parfum doit son développement avec les épices en provenance du commerce des matières premières d’Orient. Plantes et essences sont considérés comme ayant aussi le pouvoir de protéger des épidémies qui sévissent.

A l’époque de la Renaissance, les navigateurs ramènent de nouvelles matières premières parfumées d’Amérique et d’Inde. C’est aussi la période où les cours royales se passionnent pour le parfum, avec la reine Catherine de Médicis. Les professionnels du parfum quittent peu à peu l’Italie pour venir s’installer à Grasse dans le sud du la France.

Au siècle des Lumières, lors du règne de Louis XIV, on se parfume notamment pour masquer les odeurs.

Avec le large développement de l’hygiène, les parfums s’allègent et gagnent en subtilité. C’est pendant le règne de Louis XVI que les premières eaux de Cologne sont élaborées.

Sa démocratisation

L’époque de l’industrialisation voit de développer la chimie organique qui va avoir une grande influence dans le domaine de l’industrie du parfum, permettant d’élaborer des senteurs inédites. C’est au XXe siècle et surtout après la seconde guerre mondiale que l’on commence à voir apparaître les grandes marques d’aujourd’hui et que des maisons de couture comme Dior et Chanel vont devenir célèbres également pour leurs parfums.

L’achat de parfum que nos aïeux effectuaient jadis dans les parfumeries de luxe se fait aujourd’hui dans des parfumeries de quartier ou des grandes chaînes voire sur des sites marchands comme incenza.com. En effet le consommateur trouve un intérêt à acheter leurs parfums sur cette boutique en ligne qui pratique des prix compétitifs.

Les temps changent, les modes de consommation évoluent : l’art du parfumage n’est plus réservé à la noblesse ou à la grande bourgeoisie, l’eau de toilette appartient à tout le monde !

Anne Vaneson-Bigorgne

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !