La methylisothiazolinone (MIT) enfin interdite dans les produits sans rinçage


Cela faisait plusieurs années que la methylisothiazolinone (MIT) et la methylchloroisothiazolinone (MCIT), étaient connues pour leur dangerosité, preuves scientifiques à l’appui. Pour autant, il aura fallu des allergies en séries pour qu’elle soit désormais interdite dans les produits cosmétiques qui ne se rincent pas depuis ce 12 février 2017 (règlement 2016/1198 du 22 juillet 2016),

Des risques d’allergies connus

Allergisant, ce conservateur était utilisé en remplacement des parabènes. En effet,  quand les parabènes ont fait l’objet de méfiance, le secteur de la cosmétique classique a recherché des conservateurs efficaces et abordables et inconnus des consommateurs, même si les facteurs allergisants étaient déjà connus des professionnels.

Initialement utilisés en association, ils ont été utilisés dans des produits d’hygiène à rincer comme les gels lavants pour bébés, les shampooings, les gels-douches…

L’usage de la MIT seule s’est développé dans les produits de soins pour le visage, pour le corps mais aussi les lingettes.

Il n’existe pas de conservateurs sans effets indésirables

Potentiellement, aucun conservateur dans le domaine de la cosmétique ne présente d’effets indésirables, les MIT et MCIT étant les plus allergisants connus aujourd’hui.

Plus le conservateur est dosé, plus il est susceptible de provoquer des effets indésirables, et ce d’autant plus que le produit qui en contient est gardé longtemps sur la peau comme le lait et la crème pour le visage et le corps.

Même s’il reste autorisé dans les produits à rincer à hauteur de 0,01 %, sa concentration maximale autorisée devrait aussi être réduite à 0,0015 % dans les produits à rincer d’ici à la fin de l’année 2017.

Il aura fallu 4 ans pour arriver à l’interdiction

En décembre 2013, le comité d’experts scientifique européen (CSSC) a conclu qu’il n’existait aucune concentration sûre quant à l’utilisation de la MIT dans les cosmétiques sans rinçage et l’a interdite.

  • En septembre 2014, la Commission européenne a publié un règlement limitant la concentration du mélange MIT/MCIT à 0,0015 %, et ce uniquement dans les produits à rincer. Cette réglementation est entrée en application en avril 2016.
  • En juin 2015, le CSSC confirme l’interdiction pour les cosmétiques sans rinçage, capillaires ou non et la limitation à 0,0015 % pour les produits à rincer.
  • En juillet 2016, un délai jusqu’au 12 février 2017 est accordé à l’industrie pour se mettre en conformité avec l’interdiction pour les produits sans rinçage et la limitation pour ceux qui se rincent.
  • Le 12 février 2017, l’Union européenne publie enfin un projet de règlement destiné à restreindre l’utilisation de la MIT dans les cosmétiques à rincer, en ramenant la concentration actuellement autorisée de 0,01 % à 0,0015 %.

En résumé 

  • Le mélange MIT/MCIT est dorénavant interdit dans les produits sans rinçage et autorisé dans les produits à rincer à hauteur de 0,0015 % seulement;
  • La MIT est proscrite dans les produits sans rinçage à compter du 12 février 2017 ;
  • La MIT sera limitée à 0,0015 % dans les produits à rincer au plus tôt courant 2018 ;
  • Les MIT et MCIT sont interdites dans les cosmétiques bio depuis toujours.

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !