Et si un style « ferret capien » était né en matière de cosmétique ?



Lieu prisé du littoral atlantique sur le plan touristique, le « Ferret » comme disent les autochtones, est l’un de ces endroits où la terre rencontre la mer. C’est aussi le berceau de deux marques de produits cosmétiques soucieuses de naturalité : Océopin et les laboratoires du Cap Ferret.

Depuis plus de 6 ans, ce cordon littoral qui se situe à l’extrémité sud de la presqu’île de Lège-Cap-Ferret en Gironde et qui sépare l’océan Atlantique du bassin d’Arcachon, est source d’inspiration pour ces deux marques de produits cosmétiques à la courte gamme qui ont un dénominateur commun : la naturalité et la certification bio de leurs produits.

Océopin : entre père et fille

Marina Berger et son père, Jean-Jacques Berger, ont imaginé et créé des cosmétiques naturels qui puisent leurs bienfaits dans la végétation et les plantes du littoral atlantique. Toutes les matières premières qu’ils emploient sont à 100 % d’origine naturelle et à 75 % issues de l’Agriculture Biologique (certification Ecocert Greenlife et Cosmébio). Elaborés à base d’ingrédients inédits et locaux, les produits cosmétiques ont des formules très concentrées en actifs naturels.

Cette entreprise familiale qui a vu le jour en 2012, est implantée entre dunes et pinèdes, au cœur de la plus grande forêt de pins d’Europe et récolte elle-même les graines de pin maritime, son actif phare, dans les forêts d’Aquitaine et plus particulièrement sur la presqu’île du Cap Ferret.

Une gamme de 6 produits a été élaborée : une crème aux vertus anti-âge, de l’huile-sérum pour le visage, de l’huile sèche pour le corps, un savon doux, un gel lavant corps et cheveux et une poudre de corps.

Distinguée cette année pour sa crème visage anti-âge éclat qui a reçu le Trophée Cosmébio de l’Excellence Cosmétique 2018-2019 dans la catégorie « Filières Durables », la marque Océopin a conçu une galénique onctueuse au toucher de velours àbase d’actifs végétaux biologiques (pin maritime, immortelle, oyat, ajonc, chardon des dunes, cameline encore appelée petit lin) qui lisse, raffermit et ressource naturellement la peau tout en laissant un toucher velouté et en déposant un doux parfum des dunes après application. Sa composition convient aux épidermes les plus exigeants. Elle ne contient pas de paraben, de sulfate, de phénoxyéthanol, de silicone, de colorant, de perturbateurs endocriniens, d’huile de palme, d’ingrédients et de conservateurs synthétiques susceptibles d’irriter la peau et les produits ne sont pas testés sur des animaux et sont enregistrés « vegan » auprès de la Vegan Society.

Les Laboratoires du Cap-Ferret : entre mari et femme

Les Laboratoires du Cap-Ferret nés en 2017, sont le fruit de la réflexion menée par Laurence et François Mignol, un couple de Docteurs en pharmacie, aux parcours différents et complémentaires que des années de recherche et de développement ont conduit à l’élaboration de complexes de haute cosmétologie, assemblant en synergie des actifs naturels de deux origines : végétale et marine.

Chaque complexe végéto-marin cible un objectif dermo-cosmétologique précis. Les cinq produits de la gamme sont certifié COSMOS ORGANIC au travers des labels ECOCERT et COSMEBIO. De nombreux actifs sont d’origine locale, et certains proviennent du Cap Ferret même. Les Laboratoires du Cap Ferret utilisent également des actifs d’autres provenances, à la condition qu’ils soient 100 % naturels et traçables. Il n’y a pas d’ingrédients déclarés potentiellement nocifs, de perturbateurs endocriniens, ou de nanoparticules, et autres ingrédients de synthèse issus de la pétrochimie dans les cosmétiques des Laboratoires du Cap-Ferret qui ont à cœur de concevoir des produits de haute performance tout en utilisant exclusivement des ingrédients naturels, pour ne proposer que des cosmétiques certifiés « Bio » qui ne font pas l’objet de test sur des animaux.

Une gamme de 5 produits vient de voir le jour et compte une crème pour le visage, une crème pour le corps, un sérum, un gommage et une huile.

La crème La Superbe anti signes du temps est développée à partir du complexe végéto-marin exclusif A 3X 10/4 qui associent les propriétés anti-rides, hydratantes, repulpantes et lissantes de 17 actifs végéto-marins. Dès l’application, la peau est repulpée, lissée et lumineuse et au fil de temps, le teint est de plus en plus éclatant et la peau retrouve vitalité et fraicheur. Elle peut être utiliser matin et soir sur des peaux normales à sèches et même sensibles. Pour renforcer son efficacité, quelques gouttes de sérum anti-signes du Temps peuvent être appliquées juste avant.

Anne Vaneson-Bigorgne

Informations pratiques :

Océopin

  • Crème visage anti-âge : 52 euros le pot de 50 ml
  • Disponible en parfumeries, instituts et spas, pharmacies et parapharmacies, en magasins spécialisés et sur le site Océopin

Les laboratoires du Cap Ferret

 




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !