Entre hâle et bronzage… tout ce qu’il faut savoir sur les produits les plus adaptés



En quête d’une jolie peau hâlée ? Voilà quelques éléments afin de vous rappeler ce qu’est le bronzage. Vous pourrez alors adopter les gestes nécessaires et faire du soleil votre meilleur ami de l’été !

Si le bronzage peut être considéré comme une « protection naturelle » face au soleil, il est avant tout la réponse à une agression de la peau par les UVA et UVB qui accélèrent le vieillissement cutané. Plus la peau est claire, plus elle est concernée par ce phénomène.

Utilisez tous les matins et tous les soirs une crème anti-âge. Ce rituel vous aidera à lutter contre le vieillissement cutané prématuré lié à vos séances de bronzage.

Le coup de soleil est une brûlure de la peau induite par les rayons ultraviolets UVB du soleil. La peau qui pèle signale la mort de millions de cellules. Les coups de soleil à répétition accélèrent le vieillissement de la peau et augmentent fortement le risque de taches brunes et de cancer de la peau.

Il est donc primordial de se protéger à chaque exposition et de continuer à le faire une fois la peau bronzée. 

Les yeux sont extrêmement sensibles au soleil. Les rayons solaires pénètrent dans l’oeil à différentes profondeurs. Les UVA passent à travers les couches superficielles jusqu’au cristallin pouvant engendrer des cataractes, première cause de cécité dans le monde. Pour se prémunir, le port de verres filtrants anti-UV est essentiel.

Les crèmes solaires, en fonction de leur indice, laissent plus ou moins passer les rayons UV. Il faut savoir qu’aucune crème ne filtre à 100 % les rayons UV. Le SPF (facteur de protection solaire) mentionné sur les emballages indique le niveau de protection contre les UVB du produit. Conformément à la règlementation européenne, les crèmes solaires doivent garantir une protection UVA au moins égale au tiers de la protection UVB. Le choix de l’indice de protection dépend à la fois du type de peau et du type d’exposition (montagne, mer, ville, heure d’exposition…). Plus la peau est claire (phototype 1), plus l’indice de protection solaire doit être élevé.

Pour être efficace, la protection solaire doit être appliquée toutes les 2 heures et réappliquée après la baignade ou une activité sportive. Et ceci en quantité importante, sans souci d’économie car l’application de quantités trop faibles entraîne une réduction disproportionnée de la ­protection.

 

Catherine Tinghérian




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !