Du rasage et des hommes



Une étude mondiale réalisée par Ginger Comms en novembre 2015 auprès de 4 473 Britanniques et Américains de 16 ans ou plus, révèle que la recherche du cadeau idéal n’est pas l’unique préoccupation de chacun en période de fêtes mais que l’on se met également la pression pour apparaître sous son plus beau jour.

Qu’ils passent le réveillon avec leurs parents, leurs beaux-parents ou des amis, les hommes du monde entier auraient majoritairement (70 %) tendance à tailler leur barbe la veille de Noël, sachant que près de la moitié des sondés déclarent avoir l’intention d’arborer un nouveau look pour Noël et le soir de la Saint-Sylvestre.

Les fêtes de Noël ne marquent pas la fin d’un rituel de rasage régulier. Bien au contraire, cette période serait même l’occasion d’expérimenter un nouveau look pour près d’un quart des hommes, qui affirment que les congés de fin d’année représentent le moment idéal pour tester un nouveau style de barbe (tandis que seulement 12 % utiliseraient ces vacances comme prétexte pour délaisser totalement le rasoir).

Ce comportement pourrait bien provenir d’une envie de rencontrer l’âme sœur  sous le gui, sachant que 37 % des femmes sondées n’apprécieraient pas que leur partenaire affiche un look négligé le soir du réveillon. Bien que la barbe façon hipster demeure en vogue auprès de la gent masculine, 43 % des femmes déclarent qu’elles préfèreraient que l’homme qu’elles embrassent sous le gui cette année arbore une simple barbe de trois jours ou un bouc.

35 % des femmes reconnaissent offrir un rasoir à leur partenaire en guise de cadeau de Noël pour éviter le contact rugueux d’une barbe trop fournie.

Toujours selon la même étude, 85 % des hommes qui reçoivent un .rasoir à Noël le conservent

L’enthousiasme suscité par ce cadeau provient probablement du fait que les festivités de fin d’année révèlent tous les inconvénients d’une pilosité abondante :

  • 36 % des hommes indiquent que leur problème majeur concerne la nourriture qui vient se loger dans leur barbe (à leur insu), et ces mésaventures vont sans aucun doute se multiplier à l’occasion des repas de fin d’année.
  • 20 % des hommes déclarent que leur barbe a tendance à geler lorsque les températures baissent, alors que 44 % des sondés reconnaissent qu’elle leur tient chaud pendant les mois d’hiver.
  • 12 % de nos amis barbus regrettent de ne pouvoir porter de col roulé, pourtant tendance cette saison.

Pour finir, toujours selon cette enquête, en 2016, 42 % des hommes prévoient de consacrer plus de temps à leur routine de rasage qu’en 2015.

Mesdames, si vous cherchiez un cadeau de dernière minute, l’idée est toute trouvée !




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !