Des origines de la Saint Valentin 


Mais qui est ce Valentin que les amoureux célèbrent chaque année le 14 février ? L’histoire oscille entre Cupidon dans la mythologie romaine, l’héritage des lupercales et les deux Valentin, dans la mémoire de l’Empire romain, qui ont marqué le IIIe siècle après J.-C.

Le premier des deux Valentin, Valentin de Terni, était évêque martyr, le second, un prêtre dont la mort le 14 février 270 fut également un supplice. Sous son son règne, l’empereur Claude II avait fait interdire les mariages durant une période de guerre pour ménager les forces des hommes. Comme l’évêque Valentin de Tourni continuait à célébrer clandestinement des unions, il l’aurait fait décapiter. Deux siècles après sa mort, le pape Gélase 1er l’a canonisé et en a fait le saint patron des fiancés et des amoureux, l’érigeant ainsi en symbole de l’amour.

Entre légende et réalité, mon coeur balance

La légende veut que durant sa captivité, Valentin ait redonné la vue à la fille de son geôlier. Avant d’être exécuté, il lui aurait fait parvenir un message, signé « Ton Valentin ». La réalité veut que le papa Gélase 1er se greffe sur les Lupercales (en référence à Lupercus, le dieu de la fécondité), cette ancienne fête païenne de la fécondité qui se célébrait le 15 février dans l’Antiquité romaine : le 14 février aurait été instauré afin de « contrer » les Lupercales.

Aujourd’hui les amoureux ne se soucient probablement pas de l’origine exacte de la Saint Valentin. Véritable manne commerciale pour les commerçants tels que les parfumeurs, les fleuristes, les chocolatiers, les restaurateurs… les Valentin et les Valentine choisissent ou non de s’offrir des cadeaux le 14 février sans forcément savoir que derrière cette couleur rouge associée à l’amour, il y a des heures sombres et que le sang de deux Valentin a coulé pour continuer à célébrer et à sauver l’amour !

Anne Vaneson-Bigorgne

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !